Le nouvel urbanisme


L’approche “New Urbanism” préconise un aménagement du territoire qui favorise les déplacements piétonniers : on devrait trouver tous les services essentiels dans un rayon de marche de 5 minutes.

Tous les éléments sont à l’échelle humaine et disposés de façon à favoriser au maximum un usage mixte des espaces communs par la marche, la course et la bicyclette.

Les rues ne sont pas seulement pour les voitures mais également pour les gens à pied ou à bicyclette qui veulent se rendre aux moyens de transport en commun. Les rues sont des lieux où les gens vivent, magasinent et travaillent.

L’accent est mis sur l’esthétisme qui favorise une approche spirituelle des évènements et des personnes. La recherche du beau et du pratique y est manifeste et dominante.

(New Urban News Publication, 4th edition)